Taosophie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Mutation dérivée
Mer 2 Aoû - 5:56 par Solasido

» Charade des bijoutiers
Lun 24 Juil - 15:09 par Solasido

» Arrangements, permutations, combinaisons
Jeu 20 Juil - 23:19 par Solasido

» Le mystère des ùolmèques
Jeu 20 Juil - 23:14 par Solasido

» Code Maya déchiffré
Jeu 20 Juil - 23:11 par Solasido

» Fonctions logiques
Jeu 20 Juil - 22:54 par Solasido

» Portes logiques
Jeu 20 Juil - 22:52 par Solasido

» Ordinateurs quantiques
Jeu 20 Juil - 22:44 par Solasido

» Grottes :Pourquoi 32 symboles
Jeu 20 Juil - 22:39 par Solasido

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine


L'Art de la Traque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Art de la Traque

Message par Solasido le Sam 1 Juil - 0:03

[Chamanisme Toltèque]





L'Art de la Traque.





Au commencement, l'art de la traque consistait en
la capacité d'être furtif et de passer inaperçu au milieu de ses semblables.
Comme le chasseur traquant une proie et se fondant dans le décor.

Puis il s'est étendu à la traque de ses propres vices.
Il passe par l'apprentissage de ce que les shamans appelle "la folie contrôlée".



La folie contrôlée :



C'est le fait de prendre conscience que nous sommes libres
quant au choix de nos actions et de nos pensées.

"Le shaman traite le monde comme un mystère sans fin et
ce que font les hommes comme une folie sans fin."

Ainsi lui qui a traqué ses propres routines, faiblesses et défauts et atteint l'impeccabilité par le contrôle total de son mental, agit comme tout le monde, sauf que sa folie est entièrement sous contrôle. Il sait que rien n'a d'importance, qu'il n'a aucun chemin particulier à emprunter, juste une vie à vivre.


La folie contrôlée, c'est par exemple le fait de faire semblant d'être totalement absorbé
par une action si bien que personne ne peut se douter un seul instant que l'action n'est qu'illusoire.

La folie contrôlée c'est de savoir que l'acte que nous faisons est inutile,
sans importance, voir ridicule, et de faire comme si nous ne le savions pas.

Son rire, sa colère et tout ses sentiments sont sous contrôle.
Ainsi il n'a pas besoin de condition particulière pour rire ou se réjouir.

Le shaman sait, parce qu'il Voit, mais il fait semblant de ne pas savoir.
Sa folie sous contrôle est son lien avec ses semblables.

Le traqueur est un acteur.
Mais si ses actes sont ceux d'un acteur, ils n'en sont pas moins sincères.


Le shaman choisi le chemin qui lui plait, le chemin du coeur,
tout en sachant qu’il en vaut bien d’autres et que son choix est arbitraire,
dépendant de sa seule volonté.

Cette capacité de choisir est la "folie contrôlée".

La folie contrôlée c'est la liberté totale de ses choix, de ses actions et de ses pensées.

L'une des choses les plus difficiles dans l'apprentissage est d'apprendre
à se détacher de ses semblables et de les laisser aller à leur propre vie.

Les laisser libres de leurs propres choix.

Pour le shaman, le jugement ne le concerne plus.
Il ne se sent pas important.
Il ne se sent pas non plus concerné par les actions de ses semblables,
ainsi personne ne peut faire quoi que ce soit d'assez important pour le mettre en colère.

Car la colère ou l'offense ne le concerne plus.

Ainsi le shaman agit par choix. Non par contrainte. Qu'elle vienne de l'intérieur ou de l'extérieur.
Il choisi ce qu'il veut et aime ce qui lui chante.

"Il entreprend, sue, s’essouffle, et aux yeux de tous il ressemble à n’importe quel homme.
Mais il s’en différencie parce qu’il contrôle la folie de sa vie.
Rien n’étant plus important que n’importe quoi d’autre,
il choisit n’importe quelle action, et la réalise comme si elle lui importait.
Sa folie contrôlée lui fait dire qu’il attache de l’importance à ce qu’il fait,
le fait agir comme si chaque action en avait vraiment,
et cependant il sait qu’elle n’en a pas.

Ainsi lorsqu’il a accompli ses actions, il se retire en paix."



L'Art de la Traque :


Traquer est l’activité centrale d’un pisteur d’énergie, principalement destinée à s’affiner.

C’est une pratique très offensive et difficile car elle concerne des aspects de soi
que l’on ne veut habituellement pas voir. Aussi cet art était enseigné en état de conscience accrue
et laissé pour la fin, tant que l’apprenti ne s’était pas engagé totalement dans l’enseignement.

L’entrainement consiste à se débarrasser des routines superflues
pour acquérir la discipline suffisante à reconnaître les signes de l’esprit.

Le meilleur moyen d’acquérir ce degré de discipline est d’avoir à faire activement à un « petit tyran ».

Un petit tyran est une personne qui nous rend la vie impossible,
c’est toute personne en position de nous harceler.
Au lieu de l’éviter, nous devons lui faire face
et plus précisément faire face à notre propre stupidité
qu’il nous révèle involontairement ;

il fait apparaître nos faiblesses, nous fait voir que nous ne sommes pas important.
Apprendre à traiter avec lui est un moyen très efficace pour affiner la traque
et consiste à le provoquer en mettant en place une stratégie.

La base de cette stratégie est :

- ne pas voir le petit tyran comme un ennemi mais comme un allié involontaire.
- viser notre propre victoire et non sa défaite (au petit tyran).
- persévérer dans le contact avec lui jusqu’au dénouement naturel.
- ne pas perdre de vue que la bataille n’est pas de lutter pour l’ego mais pour l’énergie.

Traquer par l’observation des autres permet de prédire avec certitude le comportement
d’une personne à n’importe quel moment donné ;

le traqueur peut alors adopter des formes calculées de comportement.


Les 7 principes
:

1 : le guerrier ne se lance jamais dans le combat sans connaître les lieux.
2: écarter tout ce qui n’est pas nécessaire.
3 : un guerrier doit toujours être prêt à prendre sa dernière attitude « ici et maintenant ».
4 : se détendre, se laisser-aller, ne rien craindre.
5: quand il est placé devant des risques qu’il ne peut pas résoudre, le guerrier bat en retraite pendant un instant.
6 : le guerrier comprime le temps car il sait que dans une bataille la moindre seconde compte.
7 : un traqueur ne se présente jamais de front.


Ainsi :

· Un traqueur ne se prend pas au sérieux, il sait rire de lui-même jusqu’à tromper son monde.
· Un traqueur acquiert une patience sans fin, il ne se hâte jamais, ne se ronge jamais.
· Un traqueur acquiert une capacité d’improvisation infinie.

Il s'agit, vous l'aurez compris, de traquer l'énergie.



Sources :

- Voir, Carlos Castaneda.
- Le Voyage à Ixtlan, Carlos Castaneda.
- Histoires de pouvoir, Carlos Castaneda.

- http://www.sillage9.info/blog/2011/02/13/chamanisme-toltèque-lart-de-traquer.aspx

_________________



Celui qui voit un problème et ne fait rien
fait partie d'une solution regardée avec les yeux du passé
.


 Gandhi


flower

avatar
Solasido

Messages : 419
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : idf

https://tarogramme.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum