Taosophie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Mutation dérivée
Mer 2 Aoû - 5:56 par Solasido

» Charade des bijoutiers
Lun 24 Juil - 15:09 par Solasido

» Arrangements, permutations, combinaisons
Jeu 20 Juil - 23:19 par Solasido

» Le mystère des ùolmèques
Jeu 20 Juil - 23:14 par Solasido

» Code Maya déchiffré
Jeu 20 Juil - 23:11 par Solasido

» Fonctions logiques
Jeu 20 Juil - 22:54 par Solasido

» Portes logiques
Jeu 20 Juil - 22:52 par Solasido

» Ordinateurs quantiques
Jeu 20 Juil - 22:44 par Solasido

» Grottes :Pourquoi 32 symboles
Jeu 20 Juil - 22:39 par Solasido

Août 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031   

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Table périodique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Table périodique

Message par Solasido le Ven 19 Mai - 16:30


Accord que ne contredit aucun désaccord
Table périodique des éléments et Loi d'Octave





Les premières classifications des éléments


Les triades avec Döbereiner


Le rapport entre la masse atomique des éléments et leurs propriétés fut constaté par un chimiste russe: J. W. Döbereiner dès 1817. Il suggéra l'existence de «triades» d'éléments semblables tels que le chlore, le brome et l'iode. Il montra en outre que la masse atomique du second élément est intermédiaire entre celle des deux autres.
Vers 1850, les chimistes étaient parvenus à identifier quelque 20 triades, première manifestation d'une certaine harmonie dans la répartition des éléments.

La loi des octaves avec Chancourtois et Newlands

Jusqu'ici, aucune idée de périodicité n'est apparue. C'est en 1862 seulement que le géologue français Alexandre Chancourtois (1820-1886) mit en évidence une certaine répétition dans les propriétés des éléments. En 1864, Chancourtois et le chimiste britannique John Newlands (1837-1898) furent ridiculisés lorsqu'ils proposèrent la «loi des octaves» : «...Le huitième élément, qui suit un élément donné, ressemble au premier comme la huitième note de l'octave ressemble à la première...». Cette loi ne pouvait toutefois s'appliquer aux éléments situés au-delà du calcium. Cette périodicité de huit parut beaucoup trop arbitraire. On qualifia cette suggestion de compliquée, d'artificielle et de fantaisiste. L'idée faisait cependant son chemin.

La périodicité du volume atomique avec Meyer

En 1869, le chimiste allemand Julius Lothar Meyer (1837-1895) découvrit la périodicité du volume atomique et l'illustra au moyen d'une courbe. Les éléments semblables occupent des positions semblables sur la courbe en dents de scie. Les métaux alcalins, entre autres, se trouvent sur les pointes de la courbe.

La loi de la périodicité des propriétés avec Mendeleïev

C'est au chimiste russe, Dimitri Ivanovitch Mendeleïev (1834-1907), que revient le mérite d'avoir structuré une classification cohérente de l'ensemble des éléments. En rédigeant un volume de chimie, il se rend compte qu'en plaçant les éléments en ordre croissant de leur masse atomique, il apparaît une tendance en ce qui concerne les propriétés, tendance qui se répète à plusieurs reprises. En 1869, il présenta une première version de son tableau périodique.




















_________________



Celui qui voit un problème et ne fait rien
fait partie d'une solution regardée avec les yeux du passé
.


 Gandhi


flower

avatar
Solasido

Messages : 419
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : idf

https://tarogramme.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum