Taosophie
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Mots-clés

Derniers sujets
» Arrangements, permutations, combinaisons
Jeu 20 Juil - 23:19 par Solasido

» Le mystère des ùolmèques
Jeu 20 Juil - 23:14 par Solasido

» Code Maya déchiffré
Jeu 20 Juil - 23:11 par Solasido

» Fonctions logiques
Jeu 20 Juil - 22:54 par Solasido

» Portes logiques
Jeu 20 Juil - 22:52 par Solasido

» Ordinateurs quantiques
Jeu 20 Juil - 22:44 par Solasido

» Grottes :Pourquoi 32 symboles
Jeu 20 Juil - 22:39 par Solasido

» intensifier sans s'identifier
Mer 19 Juil - 21:04 par Solasido

» Octave chamanique
Dim 9 Juil - 8:44 par Solasido

Juillet 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31      

Calendrier Calendrier

Les posteurs les plus actifs de la semaine


Quelques citations Zen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelques citations Zen

Message par Solasido le Ven 18 Nov - 21:48

Bonjour à tous

Voici comme l'indique le titre quelques citations Zen


« Bouddha, celui qui causait avec le silence. » (E.Ribas)

« C’est lui qui ouvrira les portes du désespoir. » (E.Ribas)

«  Il écrivit ses lois sur le vent. » (E.Ribas)


§ Le corps est l’étui fragile qui, durant un certain nombre d’années, renferme ton âme.(Bouddha)      

§ La seule loi de l’univers qui ne soit pas soumise au changement est que tout change, tout est impermanent.  (Bouddha)

§ L’homme qui, au lieu de mettre de l’huile dans sa lampe, l’alimente avec de l’eau, ne dissipera pas les ténèbres qui l’entourent. (Bouddha)

§ La force est l’arme de ceux qui ont tort. (Bouddha)

Spoiler:


§ N’interrogez pas le silence car il est muet… c’est en nous même que nous devons chercher la délivrance.(Bouddha)

§ Les hommes dès qu’ils naissent sont exposés à la mort. Jeunes et vieux, ignorants et savants, tous mourront. Ce n’est ni par les plaintes, ni par le désespoir que l’on atteint à la paix de l’âme.

La mort est sourde, elle n’entend pas la voix de l’amour.

Celui qui désire la paix du cœur doit arracher de sa blessure la flèche de la peine, la plainte et la lamentation...

La mort est la suprême solution, c’est le chemin qui mène à la perfection et à la paix(Bouddha)


§ Rien n’échappe à la censure des hommes ; ils critiquent celui qui demeure silencieux, ils blâment celui qui parle, ils murmurent contre celui qui prêche la voie droite. Mais cela importe peu ; faites le bien et laissez parler les autres ! (Bouddha)

§ Des fleurs meurent chaque jour, mais où va leur parfum...

Spoiler:


§ Comme un long fleuve la vie n’est magnifique qu’en offrant de multiples méandres. (Chen Ziang)

§ Fermer les yeux pour tout voir, et mourir les yeux ouverts. (F.Pagny)

§ Ecrase le tronc du cerisier, tu ne trouves pas de fleurs.

C’est le ciel du printemps qui a apporté les fleurs. (Ikkyû)

Spoiler:


§ La lune claire se reflète dans des milliers de fleuves. (Ikkyû)

§ Gagner ou perdre est l’inscience qui fait croire à la personnalité et au Moi. (Ikkyû)

§ Ecoutez seulement avec attention le vent dans les pins et les cèdres. (Ryonen Genso)

§ La pureté du vent, la clarté de la lune, Qui peut les peindre? (Deshimaru)


§ Une seule cause ne produit pas un seul effet. (Deshimaru)

§ Quand le vent souffle vers l’ouest, le nuage va vers l’ouest. (Deshimaru)

§ Lorsqu’on obtient une chose, on en perd une autre! (Deshimaru)


§ Agir sans but ni profit est l’attitude exacte. (Dogen)

§ Ici et maintenant contient l’éternité, ici et maintenant seul existe. (Dogen)

§ En bateau sur l’océan,si nous regardons dans toutes les directions, l’océan nous semble rond. (Dogen)


§ Si l’on ne regarde qu’un seul côté, l’autre côté reste obscur. (Dogen)

Spoiler:


§ La pluie lave, le vent polit. (Deshimaru)

§ Nous ne pouvons pas voir la montagne lorsque nous sommes au sommet. (Deshimaru)

§ La lumière est le monde des différences, dans l’obscurité règne l’identité. (Deshimaru)

§ L’ombre des actes est indélébile. (Prajnaparamita S.)

§ C’est en se lamentant qu’on devient lamentable! ( B.Leblanc-Halmos)


§ Nous donnons toujours un sol fertile à nos démons! (M.de Smedt)

Spoiler:


§ Celui qui va lentement arrivera rapidement. (Milarepa)

§ Le bien et le mal? Deux faces de la même médaille. (M. de Smedt)

§ Si l’on manifeste la moindre préférence ou la moindre antipathie, l’esprit se perd dans la

confusion. (Fukanzazenji)

§ Maintenant il pleut ...apprécions maintenant le bruit de la pluie. (Suzuki)

§ Une fleur tombe même si nous l’aimons; une mauvaise herbe pousse même si nous ne

l’aimons pas. (Dogen)

§ Fermer les yeux pour tout voir.

§ Je ne suis pas assez jeune pour tout savoir. (J.M. Barrie)

§ S’il te faut demander ce qu’est le jazz, tu ne le sauras jamais. (L.Armstrong)


§ Si tu ne trouve pas la vérité à l’endroit où tu es, où espères-tu la trouver? (Dogen)

§ Tout est pareil, tout est distinct.

§ Quand tu marches, marche. Assis, sois assis. Surtout n’hésite pas. (Yun-Men)

Spoiler:

§ Toute sortie est une entrée quelque part ailleurs. (T.Stoppard)

§ Opposer ce qui te plaît à ce qui te déplaît : telle est la maladie de l’esprit. (Seng-T’san)

§ Pourquoi demander de boire à des animaux qui vivent dans l’eau?


§ Aime seulement ce qui t’arrive; (Marc Aurèle)

§ Plus tu sais, moins tu comprends. (Tao-Tö King)

Spoiler:


§ Quelle tranquillité! Le chant de la cigale pénètre dans la roche. (Ikkyû)

§ Nous prenons l’habitude d’émettre des opinions à tort et à travers et, les prenant pour la réalité, nous nous égarons. (Dogen)

§ La lune et le ciel tout entiers sont à l’aise dans une goutte de rosée. (Dogen)

§ Ce que nous appelons aujourd’hui passe dans demain, aujourd’hui passe dans hier, demain passe dans aujourd’hui. (Dogen)

§ Comme vous êtes la cause de l’opposition, il n’existe pas d’opposition en dehors de vous. (Dogen)

Spoiler:


§ Un filet d’eau qui coule toujours au même endroit parvient à la longue à percer le roc. (Dogen)

§ Sans fin la surface de l’eau lustre l’éclat de la lune. (Dogen)


§ Quand les vagues déferlent, quelle sorte de lune voyez -vous? (Dogen)

§ Prendre et abandonner, oubliez donc l’un et l’autre. (Dogen)

§ Tous les savoirs essentiels de l’existence sont comme une minuscule goutte d’eau versée dans un immense lac. (Te-Shan)

§ Il n’y a pas moyen de capturer la lune dans le courant de l’eau. (Daishi)


§ Lorsqu’on n’écoute pas, on peut tout entendre. (Daishi)

§ Au-dessus des nuages, un ciel pur, au-dessous des nuages, orages et pluie. (Daishi)

§ Si vous êtes en colère, l’homme en façe se met aussi en colère comme le reflet dans le miroir. (Deshimaru)

§ Une seule existence inclût totalement toutes les existences. (Daishi)

§ Une petite minute, si humble soit -elle, fait l’immensité de l’éternité.

§ Ne juge pas de l’immensité du ciel bleu en le regardant à travers une paille. (Daishi)

§ Je ne suis pas les autres et les autres ne sont pas moi.

Spoiler:


§ La source est très pure, les affluents deviennent bourbeux. (Deshimaru)

§  Le bois ne peut pas regarder les cendres, les cendres ne peuvent pas voir le bois. (Dogen)

§ L’action sans idée de profit est le plus grand idéal.

§ La sagesse, c’est apprendre à ne pas souffrir, c’est faire décroître les désirs.


§ La vacuité excède le cosmos.

§ Pas de différence entre corps et esprit. C’est pareil à la feuille de papier, on ne peut pas acheter l’endroit sans l’envers! (Deshimaru)

§ Dans l’obscurité existe la lumière, dans la lumière existe l’obscurité. (San Do Kai)

Spoiler:


§ Quel était votre visage avant la naissance de vos parents ?

§ Même si je ne pense pas, je suis. (Inoue Gien)

§ Le couchant est déjà dans l’aurore. (H.Hesse)

§ L’avenir est fait de déceptions. (l’Ecclésiaste)

§ Charité bien ordonnée commence par autrui.  (E.Lévinas)


§ On a toujours le choix. Agir ou s’enfuir. Pardonner ou se venger. Aimer ou haïr. (B.Werber)

§ Le but d’une existence est d’abolir l’ignorance. (B.Werber)

§ Je suis responsable d’autrui sans attendre la réciproque, dût-il m’en coûter la vie. La réciproque c’est son affaire. (E.Lévinas)

Spoiler:

§ Rien que moi, moi et les autres, les autres et moi, rien que les autres. (transformation de l’adulte en sage). (A.Desjardins)

§ L’émotion vient du refus du fait. (A.Desjardins)

§ Il n’existe qu’un seul chemin qui se vît à travers sa propre existence. (A.Desjardins)

Spoiler:

§ Après notre mort, il y aura ce qu’il y avait avant notre naissance! (Lichtenberg)

§ Etre dans le vide c’est être chez soi. (M.Cassé)

§ Même les grands lamas ont des puces. (Tashi, sherpa amdo)

§ La pierre qui tombe à l’eau ne brise aucun miroir (cité dans ‘’Pour rire’’ de L.Belvaux)


§ Notre univers n’est qu’un atome au milieu d’innombrables univers. (J.Kérouac in Dharma)

§ …Vous ne pouvez toucher une fleur sans déranger une étoile. (d’un poème affiché à la maison Labouré)


§ Une brique ne deviendra jamais un miroir quelle que soit l’énergie mise à la polir.

§ Ne pas faire quelque chose, est faire quelque chose (S.Suzuki)

Spoiler:

§ Chacun de nous est à la fois indépendant et dépendant. (idem)

§ Avant la fin de l’été vient l’automne. (idem)

§ Nous devons trouver notre paysage de calme et de tranquillité. (de Smedt)

§ Les pins n’ont de couleur ni ancienne ni moderne. (Deshimaru)

§ Une seule fleur s’ouvre sur cinq pétales. (Daruma)

§ Ecoutez simplement avec attention le vent dans les pins et les cèdres. (Ryônen Genso)

§ Au milieu du néant il est une route qui mène droit à ma vraie demeure. (Gesshû Sôko)

§ Nulle branche dans la forêt que ne visite le printemps. (Ryôkan)

§ Pluie, grêle, neige et glace sont différentes l’une de l’autre. Mais lorsqu’elles sont fondues, elles sont toutes une même eau de rivière dans la vallée. (Ikkyû)

Spoiler:

§ La lueur des lucioles veut se comparer au soleil…(Ikkyû)

§ Même coupés, même élagués, les arbres repoussent rapidement. (Périclès)

§ Dans la promenade est le chemin. (Veronica Ray)

§ Désirer un monde, c’est le feu, mais l’obtenir, rien que de la fumée. (R.Jaccard)

§ Détachée de l’arbre, une feuille meurt. (Anne Walter)

§ Le bambou, il a l’esprit vide

j’en fais mon ami.

L’eau ! Elle a bien une nature pure.

J’en fais mon maître... (Po Lo-t’ien)

§ Pendant des années j’ai creusé la terre,

afin d’y découvrir le ciel bleu.

Ainsi je m’entravais encore davantage... (Musô)

§ Si l’on n’a pas d’affaire en esprit, même le divan est vaste. (idem)


§ L’Eveil vient de la pratique,

ainsi l’Eveil est sans limite ;

la pratique vient de l’Eveil,

ainsi la pratique n’a pas de commencement. (Dogen)

Spoiler:

§ Regarder le monde comme une vieille godasse, c’est la base d’un bonheur durable. (Gidô)

§ La moindre flamme d’ignorance provoque beaucoup de fumée. ( in Jin Ping Mei livre 8 Chap LXXV)

§ Il est dans la nature de l’eau de couler vers le bas. (Jin Ping mei )

§ En dépit de tout ce qui a été vécu et dit, rien en réalité n’a été vécu ni dit. ( F.Cheng / le Dit de Tianyi )

§      est-ce répondre quand deux pétales tombent                                
( W.Lambersy / Maîtres et maisons de thé )


§ … la Sagesse n’est pas dans les livres, elle est dans le vent et l’espace. Pas dans le plein mais dans le Vide. Pas dans les lettres mais dans les espaces entre les lettres. Le silence, et non la parole, est la conscience de l’univers. ( C.Atlan / Le Monastère de l’aube )

§ D’un bois consumé le feu ne tire rien ( Michel-Ange / Sonnets )  

Spoiler:

§ On ne peut faire pousser une fleur en tirant sur ses pétales ! ( J-C Saint Louis / Religion vs Spiritualité in site Portail d'Albert)

§ L’éternité tient sur le cadran d’une montre. ( J-C Tardif / Prorata Tempora )

§ Seule l’ombre des nuages monte à l’assaut des montagnes ( Y. Le Manach / cité dans Le Grognard n°21)


Bien à chacun et à tous



Merci beaucoup


flower




_________________



Celui qui voit un problème et ne fait rien
fait partie d'une solution regardée avec les yeux du passé
.


 Gandhi


flower

avatar
Solasido

Messages : 417
Date d'inscription : 18/09/2016
Localisation : idf

https://tarogramme.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum